dimanche 28 novembre 2010

Tarte aux maroilles et endives

Ce matin,il a fallu se faire violence pour sortir ,et remplir le frigo pour la semaine, et oui les magasins sont ouverts en ce dimanche avec l'approche des fêtes,c'est bien pratique,mais le truc c'est d'y être a l'ouverture sinon c'est la bousculade...Et la, pas trop de patience!!!
Hier soir invitation chez ma soeur, où l'on s'est régaler, et j'ai découvert un produit qui est le Maroilles, je sais en tant que nordiste cela peux surprendre, mais l'odeur m'a toujours effrayé...




Et bien cela fut une vrai révélation, elle nous avait servi une tarte aux endives et maroilles un vrai délice, le parfum du fromage était adouci par la cuisson, ce qui permet de juste apprécier comme il se doit ce fromage tant connu depuis le film national voir même international de "Bienvenue chez les chtis".
Malheureusement, je n'ai pas eu le réflexe de prendre une photo de cette très bonne tarte, mais ma soeur m'a offert sa recette,je vous en fais profiter, que je ne vais pas tarder à refaire, en plus avec le temps froid actuel,il est bon de se réchauffer avec des plats aussi riche...Régime à l'oubli!

Tarte Endives et Maroilles
1 pâte feuilletée
3 endives
10cl de crème fraîche

3 oeufs
100gr de Maroilles
Fromage râpé
1 noisette de beurre
sel, poivre

Commencer par préchauffer le four thermostat 180 degrés ,
Cuire la pâte feuilletée à blanc environ 10min. 
Laver, couper et conserver les parties tendres de l'endive, les émincer et les faire revenir dans le beurre jusqu'à évaporation complète de l'eau.Attention, il faut bien les assécher étant donner que les endives dégagent beaucoup d'eau.
Répartir les endives cuites sur la pâte feuillette et poser dessus des morceaux de Maroilles. Tapisser des cuillères de crème fraîche mélanger aux oeufs,saler poivrer et recouvrir de gruyère râpé.
Cuire au four environ 25 min à 180 degrés, et faire gratiner quelque minutes.
A accompagner avec une délicieuse salade de mâche aux tomates cerise et échalote.


Bonne appétit.


                                          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire